Accueil > L'école > Le projet éducatif

L'école

Le projet éducatif

Projet éducatif

L’école catholique Saint-Georges est un établissement sous tutelle diocésaine .

L’école existe depuis 1933, elle a été créée sous le nom " d’externat des Catalans"; c’est en 1945 qu’elle a reçu son nom actuel. Logée dans la paroisse Saint-Georges, elle emménage au 6 rue du capitaine Dessemond pour la rentrée de 1963.

Depuis sa création, cet établissement s’est inscrit dans la ligne de l’Evangile au sein d’une communauté paroissiale.

«L’enseignement catholique transmet une vision de la personne et de la société puisée aux sources du mystère du Christ, et qui donne à chaque homme une dignité et une grandeur au dessus de toutes les autres créatures»

(préambule au statut de l’enseignement catholique)

Une communauté éducative

La communauté éducative œuvre pour et en fonction de l’enfant. Elle est constituée des élèves, de l’équipe éducative, des enseignants, des parents, du prêtre, de l’OGEC, de l’APEL. Tous ses membres tissent des relations faites de respect, de confiance, pour ouvrir chacun à un chemin de croissance en humanité.

Dans cette perspective, l’école s’attache à développer chez chaque élève les compétences attendues par le socle commun et les savoirs des programmes de l’éducation nationale. Pour cela, les enseignants et l’équipe éducative mettent en œuvre une pédagogie où chacun construit ses savoirs, savoir-faire et ses compétences, alliant écoute, prise en compte de la différence, exigence de travail et rigueur.

La communauté éducative s’engage à

Accueillir : chaque enfant a sa place dans l’école avec sa propre histoire « s’il faut connaître l’enfant pour l’éduquer, il faut aussi l’éduquer pour le connaître » (P Merieux )

Espérer : l’équipe pense qu’un avenir est toujours possible pour un enfant, que le regard de l’éducateur est porteur d’espoir ; il est déterminant pour permettre à l’enfant d’avancer et de se construire.

Se construire : l’enfant ne peut grandir, qu’en référence à des valeurs transmises par l’éducation, l’autorité et le respect. Tout au long de son parcours à l’école , il apprend à repérer le chemin accompli (compétences développées, centres d’intérêts, repérer ses réussites, apprendre de ses erreurs, développer ses talents). L’enfant apprend ainsi à penser par lui-même et à devenir un Homme libre.

Accompagner : Dans le respect et en application des instructions officielles , l’équipe accompagne l’élève, en tenant compte de ses particularités : respect du rythme de chacun, compétences particulières, parcours différenciés… A cette fin, les relations sont au centre de la démarche pédagogique. Les savoirs, savoir-faire, savoir-être, construits à l’école, permettent à l’enfant de mieux comprendre le monde dans lequel il vit.

Guider : tous les membres de la communauté éducative s’engagent à respecter les règlements (de l’école, des classes, des activités péri-éducatives…). Cet engagement vaut pour tous les moments de la vie à l’école : classes, cour de récréation, sorties…

Les enseignants et les personnels éducatifs réagissent et sanctionnent les actes et non pas la personne, car un regard négatif empêche l’enfant de grandir. L’éducateur est un référent et un témoin des valeurs évangéliques et citoyennes.

Chaque personne est sacrée et grandit en humanité

Le caractère sacré de la personne ne dépend ni de sa situation ni de ses actes, il est inconditionnel. Le message du Christ dans l’Evangile manifeste en permanence le caractère sacré de chaque être humain, quels que soient son statut social, ses erreurs, son passé. Le Christ, à chaque pas, reconnaît, l’exclu, l’oublié :

« Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu , et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison , et vous êtes venus jusqu’à moi ! » Alors les justes lui répondront :
« Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu … ? Tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?Tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? Tu étais malade ou en prison…Quand sommes –nous venus jusqu’à toi ? » Et le Roi leur répondra : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »(Evangile selon Saint-Matthieu).


© École Saint-Georges - Plan du site - Nous contacter - Crédits
Contact