Accueil > La Pastorale

 

La Pastorale

La dimension chrétienne est vécue à chaque moment de la vie à l’école au travers des attitudes et des paroles de l’équipe éducative à l’égard des élèves, des parents et de toutes personnes entrant dans l’établissement.

Chaque enseignante assure l’animation des rencontres hebdomadaires de catéchisme à partir du CE2. Pour les plus petits, de la maternelle au CE1, les enseignantes proposent des rencontres d’Eveil à la Foi qui jalonnent l’année liturgique en mettant l’accent sur les moments forts ( Rentrée, Avent, Noël, Chandeleur, Carême, Pâques, Fête du mois de Marie, ….).

Des célébrations d’école rassemblent les élèves et les parents quatre fois par an (Rentrée, Avent, Carême et Fin d’année). Elles sont animées par le Père Daniel Weber . Sylvie Gouin ,une ancienne maîtresse , accompagnée par Albert Archavlis à la guitare, mène les chants.

Les messes des familles et des jeunes sont un rendez-vous trimestriel le samedi soir, à 18h30, élèves, parents sont invités à se joindre à la communauté paroissiale pour une messe animée par Sylvie Gouin. Les enfants sont fortement impliqués dans le déroulement de la célébration.

À la sortie, un pot de l’amitié permet aux personnes de se retrouver dans un autre contexte et de mieux se connaître.

Les sacrements du Baptême et de la Communion sont proposés aux élèves. Chacun fait l’objet d’une préparation en école , animée par les enseignantes. Pour la communion, chaque messe des familles sera précédée d’une rencontre de deux heures menées par Marion Liguori et Sophie Dragon.

La retraite de Communion réunit les élèves de l’école et les enfants qui suivent le catéchisme en Paroisse. Cette journée, animée par le Père, les catéchistes et les enseignantes concernées, fait un lien essentiel entre les deux communautés.

Enfin, pour que l’Evangile trouve une mise en pratique plus visible, nous soutenons depuis 6 ans l’action d’une association : « Marseille Solidarité Centrafrique » qui œuvre à la construction d’une école dans un village éloigné, Niakari, et d’un foyer pour jeunes filles à Bangui. Cette collaboration nous a permis de tisser des liens étroits avec la communauté Spiritaine de Centrafrique ainsi qu’avec les élèves et les professeurs. Notre action se traduit par la tenue d’un marché de Noël où des objets fabriqués par les élèves sont vendus au profit de l’association, des collectes de matériel scolaire, le bol de riz du Vendredi Saint, la confection de tee-shirt décorés pour les élèves de Niakari.

Chaque année, apporte de nouvelles manifestations pour leur venir en aide.
Une correspondance plus régulière devrait voir le jour car depuis quelques mois, internet facilite les échanges.


© École Saint-Georges - Plan du site - Nous contacter - Crédits
Contact